Canal lombaire étroit

Le canal lombaire étroit est une atteinte dégénérative ou congénitale responsable d’une compression des racines nerveuses responsables de l’innervation des membres inférieurs et du périnée.

Le plus fréquemment, l’atteinte est dégénérative avec hypertrophie des articulations intervertébrales postérieures, hypertrophie du ligament jaune et bombement discal.

canal lombaire étroit

 

Cette réduction du diamètre du canal rachidien est visible à l’IRM :

canal lombaire etroit

 

Consultation

Prendre rendez-vous

04 28 38 22 28

Clinique Lyon-Charcot

51 Rue Commandant Charcot
69110 Sainte-Foy-lès-Lyon

Accéder à l'Institut

Les symptômes

Les symptômes provoqués par ce rétrécissement canalaire sont :

  • des troubles de la marche avec une sensation de faiblesse aux membres inférieurs, des engourdissements et fourmillements,
  • des radiculalgies sciatiques ou crurales,
  • des troubles sphinctériens.

En cas de douleur résistante au traitement médical et d’handicap fonctionnel, votre chirurgien pourra vous proposer une chirurgie de décompression du/des niveau(x) atteint(s). Cette décompression s’appelle recalibrage ou laminectomie. Dans certains cas, il faut associer une arthrodèse (cf fiche discopathies) 

Les modalités, bénéfices et risques de l’intervention sont détaillés par le chirurgien lors de(s) consultation(s) préopératoire(s). 

Avant l’intervention

Notre équipe pluridisciplinaire aura pour objectif de préparer au mieux votre séjour et votre convalescence post-opératoire :

  • une consultation d’anesthésie permettra une évaluation médicale et une information sur les modalités de l’anesthésie générale,
  • notre ergothérapeute et/ou infirmière coordinatrice anticipera vos besoins matériels pour l’hospitalisation et le retour à domicile,
  • un complément d’examen radiologique pourra être réalisé,
  • nos assistantes vous accompagneront dans les démarches administratives : autorisation d’opérer, consentement, devis...

L’entrée en hospitalisation

Elle se fait à la clinique Charcot la veille ou le jour de la chirurgie selon votre état de santé et votre lieu de résidence.

La chirurgie

liberation canalElle est réalisée sous anesthésie générale en décubitus ventral (allongé sur le ventre).

Elle comporte 2 temps principaux:

  • abord de la colonne lombaire par une incision en bas du dos
  • décompression neurologique par recalibrage ou laminectomie. Cela correspond à une exérèse de l’arc postérieur des vertèbres. Le but étant d’élargir le canal rachidien.

Les suites opératoires

Elles permettent de s’alimenter le jour même l’équipe soignante du service vous accompagnera  après l’intervention pour retrouver confiance et autonomie. En cas de douleur, des antalgiques sont prescrits par l’équipe médicochirurgicale. Les kinésithérapeutes du service vous aideront pour vous lever le soir de l’intervention et reprendre progressivement la marche.

L’ergothérapeute vous donnera les conseils d’ergonomie pour faciliter votre quotidien. Si une sonde urinaire est posée lors de la chirurgie, elle sera retirée dès que vous vous sentirez à l’aise pour vous déplacer jusqu’aux WC. Le retour à domicile est possible à partir du 2eme jour post-opératoire, selon votre autonomie et votre état de santé. Si besoin, une convalescence en SSR sera anticipée

A la maison

Une infirmière assurera les soins de pansement et une surveillance clinique régulière. En cas de problème, un chirurgien d’astreinte est disponible 24/24h et 7/7j. (cf conduite à tenir en cas d’urgence). Il n’y a pas de kinésithérapie spécifique à prévoir. Les trajets automobiles entant que conducteur et les activités sportives sont contre-indiqués.

La consultation de suivi

Une consultation de suivi par votre chirurgien est programmée à 6 semaines post-opératoire. Il vous donnera alors les recommandations à suivre :kinésithérapie, reprise des activités, conseils d’ergonomie.